Publications

  • Documentaire Arte en VR, sur l’œuvre Un bar aux Folies Bergère d’Edouard Manet

https://www.arte.tv/sites/webproductions/un-bar-aux-folies-bergere/

Capture d’écran 2018-12-13 à 18.31.00

Écrit par Gabrielle Lissot et Marianne Le Morvan
Réalisé par Gabrielle Lissot
Coproduit par IKO et ARTE

Avec les voix de :

Jacques Gamblin
Christa Theret
Manuel Le Velly
Deniz Türkmen

Infographie et supervision VR : Small studio
Responsable de studio : Vincent Guttman
Superviseur VFX : Thomas Eid
3D : Jean Baptiste Baudet, Serhat Baykal, Gabrielle Lissot, Marion Petegnief
2D : Mary Oldlife, Lise Fischer
Directeur Technique : Vincent Champsiaux
Studio Son : Kouz
Enregistrement voix et mixage : Ivan Jovanovic
Sound design et mixage 360 : Sylvain Pierre
Supervision Son : Bruno Porret
Chargée de production : Margaux Rivière
Administration de production : Camille Bossé
Stagiaire production : Adeline Troadec


Parution le 21 novembre ! / 128 pages / 22 x 28 cm / ISBN : 978-2-36062-206-1

J’ai été heureuse de contribuer à ce sujet en marge, par un article court sur un plancher gravé par un schizophrène, consacré au rang d’œuvre d’art, ayant fait l’objet d’une donation de la part d’un laboratoire pharmaceutique à l’hôpital psychiatrique parisien Saint-Anne. La frontière complexe du domaine de l’art brut est là interrogée pour sa porosité avec le marketing médical.


  • Réédition de Pan dans l’oeil de Berthe Weill, à paraître en 2018

Les mémoires de Berthe Weill enfin rééditées augmentées d’un nombre considérable de précisions, d’une préface et d’une postface qui complètent et retracent son parcours.


  • Coordination du catalogue raisonné de l’œuvre d’Alfred Reth, co-auteure en collaboration avec l’ayant droit de l’artiste – Aline Boutin – à paraître en 2018

D’origine austro-hongroise, Alfred Reth s’installa à Paris en 1905 où il fut rapidement identifié comme l’un des précurseurs du cubisme. Explorateur de la couleur, il effectua des recherches analogues à celles de l’orphisme plusieurs années avant ce mouvement, et développa une technique de collages singulière. Il fut également l’un des pionniers de l’abstraction, qu’il explora à travers l’utilisation des matières. Artiste prolixe qui peint toute sa vie durant, l’inventaire minutieux de sa production demanda plusieurs années de travail avant de pouvoir constituer un catalogue raisonné exhaustif et précis.


  • Co-écriture de la première biographie du collectionneur Auguste Bauchy, en collaboration avec Yves Bauchy, à paraître en 2017

Propriétaire du café des Variétés, collectionneur, la personnalité d’Auguste Bauchy était étonnante. Illustrée des photographies d’époque, des vues de sa propriété montrant aux murs ses tableaux, des archives de marchands et de correspondance, ce premier ouvrage sera une base de travail précieuse pour de nombreux historiens, notamment pour l’étude de Van Gogh et de Gauguin.


L’article intitulé « Une galeriste d’avant-garde sous-estimée : Berthe Weill » ouvre ce très beau numéro portant sur un sujet éminemment politique, et dont les conséquences touchent toujours le monde de l’art actuel.


  • Acte du colloque « Revoir Picasso », La petite galeriste et le grand artiste, mars 2015 – publication 2016

Première étude de l’implication de Berthe Weill dans la reconnaissance du maître, cet article démontre la qualité de l’accrochage des premières expositions de Picasso à la Galerie B.Weill : à lire en ligne


  • Rédaction de la préface de la biographie inaugurale du peintre moderne Paul Welsch, par Christian Claude, Jérôme Do Bentzinger Editeur (21 mai 2015).

Artiste singulier, le peintre alsacien Paul Welsch est l’un de ces artistes méconnus de l’Ecole de Paris de nos jours oubliés mais dont l’oeuvre mérite une redécouverte.


  • Rédaction du tiré-à-part et de la notice du catalogue pour la vente du portrait de Roger Dutilleul par Amedeo Modigliani, 4 décembre 2013, chez Sotheby’s.

Œuvre magistrale du maître Modigliani, réalisé peu avant sa mort à la quintessence de son style, ce portrait d’une provenance exceptionnelle est un rare témoignage de la relation privilégiée du peintre avec l’un de ses plus grands protecteurs.


  • Article consacré à Berthe Weill pour la publication de la revue montmartroise 9e Histoire

  • Article consacré à la généalogie de Berthe Weill sur cinq générations, pour la revue Généalo-J (Revue française de généalogie juive), n°116, Hiver 2013.

L’orientation de Berthe Weill vers l’art moderne demeurait mystérieuse, l’exploration de ses origines sur plusieurs générations a permis d’en apprendre davantage sur les paramètres qui ont favorisé sa vocation.


  • Article pour la revue OJO, de l’Administration Picasso, juillet 2012.

Berthe Weill fut la première marchande de Pablo Picasso en France dès 1900. La correspondance échangée entre son premier protégé et la petite « Mère Weill » révèle près de quarante ans de complicité artistique et d’estime mutuelle.


  •  Contribution à la préface du tome V du catalogue raisonné d’Amedeo Modigliani, Archives légales Modigliani, Rome.

Berthe Weill fut la seule galeriste à proposer une exposition personnelle à Amedeo Modigliani du vivant du peintre à Paris. Celle-ci fit scandale en raison des « poils » des nus, qui contraignirent Berthe Weill à abréger le vernissage et à décrocher les toiles jugées indécentes par la police. 


Rédaction de la première biographie de la galeriste d’avant-garde Berthe Weill. Première femme à ouvrir une galerie à Paris en 1901, première à vendre Picasso, les Fauves, les Cubistes dès la phase cézanienne, et seule à avoir proposé une exposition personnelle à Modigliani du vivant du peintre, grande promotrice du talent des femmes peintres, cette pionnière de l’art méconnue a connu un destin hors du commun. Elle méritait une réhabilitation à la hauteur de son implication dans l’avénement de l’Art Moderne.

1029313_orig