Recherches de provenance

La recherche de provenance constitue un domaine à part entière de l’Histoire de l’art. Il s’agit de retracer le parcours d’une œuvre depuis sa création. Elément majeur prouvant son authenticité, argument favorable à sa valorisation si elle a pu précédemment appartenir à un collectionneur prestigieux, mais surtout preuve déontologique attestant de la transparence de son histoire : ces recherches sont devenues essentielles pour tous les acteurs du monde de l’art, du collectionneur privé, à la salle des ventes jusqu’au conservateur de musée.

La reconstitution scientifique de ces origines permet d’identifier les propriétaires successifs d’une œuvre à partir des archives : inventaires, correspondance, catalogues de vente, livres de compte de marchand, photographies d’atelier, etc…  La France dispose d’un patrimoine particulièrement riche dans les bibliothèques spécialisées. Je réalise des recherches dans les collections publiques mais également auprès de fonds privés notamment auprès des familles de galeristes et d’artistes.

Par le volume des artistes désormais consacrés par le marché, le fonds des archives Berthe Weill contribue à une meilleure connaissance du pédigrée de près de 300 artistes de l’École de Paris et permet l’accès à des documents en grande partie inédits.

Parmi les œuvres initialement passées entre les mains de Berthe Weill, beaucoup ont ensuite été spoliées durant l’Occupation. Si des éléments apportés par mes recherches peuvent aider des dossiers constitués auprès de la CIVS, alors j’apporte mon aide bénévolement. En revanche, les recherches à réaliser dans les fonds relatifs aux spoliations sont très spécifiques et demandent des compétences particulières. Il est préférable de s’adresser à des chercheurs à l’origine de restitutions et d’éviter les spécialistes auto-proclamés qui manquent d’humilité. Universitaire bien implantée, j’entretiens des relations fructueuses avec les autres spécialistes de la période, et suis à même de vous recommander les interlocuteurs à privilégier en fonction des dossiers.

 

dos tableau